Le Forum des Editions Parchemins & Traverses

Drama free !
Nous sommes le Jeu 21 Sep 2017 18:49

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Lun 1 Déc 2008 22:28 
Hors ligne
Gnou à queue noire

Inscription: Mer 7 Mai 2008 07:01
Messages: 951
Le fil où vous pouvez poster vos avis :-)

L'anthologie est là : http://www.parcheminstraverses.com/node/79

Le sommaire :

Le Guide de l’Enfer - Roland Koltzoff
Myriam – Livia Galeazzi
Désillusions - Menolly
Nuage rouge - Anthelme Hauchecorne
En attendant - Elisabeth Ebory
L’Ombre des Psychés - Aurélie Ligier
Descente - Alex Nikolavitch
Une Virée en Enfer - Gabriel Féraud
L’Audition - Luvan
L’Or du Laurion - Pierre Cuvelier
Mort en sursis - Isabelle Guso
Échanson, je boirai même ta colère - Justine Niogret
Éternité forever ! - Michaël Fontayne
Sur Le Chemin des morts (choses vues) - Arnhem
Extrait apocryphe des chroniques infernales - Fabien Michalczak
Le Guide du Routard Infernal - Olivier Boile


Anthologie illustrée par Frédérique Berthon, Raphaël del Rosario, Stéphanie Dubut, Fablyrr, Sébastien Gollut, Aurélien Hubert, Sophie Léta, Christophe Sivet.

La couverture est de Frédérique Berthon.

ISBN : 2-9524693-4-2
Une anthologie dirigée par : Karim Berrouka
Nombres de pages : 322
Prix : 18 euros


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Lun 5 Jan 2009 16:13 
Hors ligne
Puce
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 10 Déc 2008 19:42
Messages: 60
Bon, je me lance avec quelques mots sur les premières nouvelles que j'ai lues :-)
(Je lis dans un désordre complet, comme d'habitude)

Tout d'abord, bravo pour la couverture (que je trouve vraiment très belle), la qualité du papier et de l'impression et la mise en page en général : on a affaire à un bel objet, à l'aspect très "pro" et qui rend la lecture très agréable 8)
Seul bémol dans la présentation : dans le sommaire, il n'y a pas les noms des auteurs à côté des titres des nouvelles, ce qui n'est pas toujours très pratique...

Le Guide de l'Enfer, de Roland Koltzoff : un petit texte sympathique, mais qui m'a paru un peu convenu et surtout trop court. Il ressemble plus à un texte d'accroche qu'à une véritable entité (si je puis dire) approfondie. Mais placé en premier, il fait une bonne "ouverture" à l'anthologie.
Descente, d'Alex Nikolavitch : un beau texte. Etant fan de Voyage au centre de la Terre, j'ai tout de suite accroché, et l'ensemble réussit très bien à mettre en place une atmosphère particulière, une sorte d'angoisse diffuse. L'univers m'a fait un peu penser aux Cités obscures, en plus sombre et en plus mystérieux. J'aurais aimé plus de révélations sur l'univers en question, justement, mais l'ensemble reste bien mené. En revanche il m'a semblé qu'il y avait quelque chose dans la chute que je n'avais peut-être pas compris (s'il y a quelque chose à comprendre en dehors de la chute elle-même).
Une virée en Enfer, de Gabriel Féraud : bien aimé, dans le genre "Mickey Rourke". Le truc bien avec les nouvelles sur les Enfers c'est qu'on croise toujours des têtes connues, et j'ai bien aimé le traitement global de l'Enfer. La scène de la route, assez glaçante, m'a particulièrement marqué, et la chute est bien menée.
Mort en sursis, d'Isabelle Guso : pas mal. Il y a quelque chose dans le style qui m'a paru bizarre : j'ai un peu du mal à dire quoi, mais j'ai eu l'impression que c'était comme si l'auteure n'arrivait pas à se prendre au jeu d'une "vraie" écriture ; du coup, c'est bourré de tournures familières (peut-être pour renforcer l'humour - ça ne marche pas à tous les coups), les phrases avancent en brinquebalant, et pourtant au bout du compte on s'y retrouve, il y a de l'action, il se passe plein de trucs, il y a des idées originales, et l'histoire est plutôt bien ficelé (rien que le but de la descente en enfer, déjà :-D ). Donc malgré ce truc bizarre dans le style, j'ai finalement plutôt bien aimé.

C'est tout pour le moment (oui, déjà), la suite plus tard :-)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Lun 5 Jan 2009 16:44 
Hors ligne
Raie manta
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 7 Mai 2008 08:52
Messages: 1336
Tybalt a écrit:
Descente, d'Alex Nikolavitch : un beau texte. Etant fan de Voyage au centre de la Terre, j'ai tout de suite accroché, et l'ensemble réussit très bien à mettre en place une atmosphère particulière, une sorte d'angoisse diffuse. L'univers m'a fait un peu penser aux Cités obscures, en plus sombre et en plus mystérieux. J'aurais aimé plus de révélations sur l'univers en question, justement, mais l'ensemble reste bien mené. En revanche il m'a semblé qu'il y avait quelque chose dans la chute que je n'avais peut-être pas compris (s'il y a quelque chose à comprendre en dehors de la chute elle-même).


Tu joues aux jeux vidéos ?
Je ne sais pas si c'est la "bonne" grille de lecture, mais c'est celle que je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Jeu 15 Jan 2009 16:48 
Hors ligne
Puce
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 10 Déc 2008 19:42
Messages: 60
Bien vu, je n'avais pas pensé à ça ! j'ai vraiment plus abordé ça dans l'optique "architecture qui rend fou" (limite lovecraftien comme thème...).

J'avais le Google curieux aujourd'hui, et je suis tombé sur deux petits retours : une petite critique sur Fantastinet et une autre sur Les Chroniques de l'imaginaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Mer 11 Fév 2009 10:47 
Hors ligne
Agami trompette
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 7 Mai 2008 14:28
Messages: 146
Critique de l'antho sur la Yozone


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Mar 3 Mar 2009 19:21 
Hors ligne
Puce
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 3 Déc 2008 11:52
Messages: 68
Je viens de découvrir combien il était préférable d'être cité comme un texte nul que de savoir que le critique le pense sans le dire. Au moins, dans le premier cas, on peut se dire que c'est un "méchant qui veut que nous faire du mal." Mais là, on voit que ce n'est pas pour blesser qu'il écrit mais juste parce que vraiment, il a trouvé ça nul 8-O


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Dim 15 Mar 2009 02:08 
Hors ligne
Gnou à queue noire

Inscription: Mer 7 Mai 2008 07:01
Messages: 951
Critique sur Actu SF


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Dim 15 Mar 2009 08:08 
Hors ligne
Raie manta
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 7 Mai 2008 08:52
Messages: 1336
"Ce qui n'est pas une mince affaire quand on sait que ce sont les revenus des anthologies précédentes qui ont permis de financer celle-ci".

En fait non, on est parti avec 14 euros et un peu de stock en guise de "revenus des anthologies précédentes", ce sont les ventes de l'anthologie Conquêtes et Explorations infernales qui permettent de rembourser le financement initialement supporté par les bénévoles.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Dim 15 Mar 2009 14:42 
Hors ligne
Pangolin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 29 Juil 2008 10:10
Messages: 490
Sand a écrit:
"Ce qui n'est pas une maince affaire quand on sait que ce sont les revenus des anthologies précédentes qui ont permis de financer celle-ci".

En fait non, on est parti avec 14 euros et un peu de stock en guise de "revenus des anthologies précédentes", ce sont les ventes de l'anthologie Conquêtes et Explorations infernales qui permettent de rembourser le financement initialement supporté par les bénévoles.


Moi, je trouve ça rigolo : le mec affirme ça comme si c'était une vérité et, en plus, ça n'a pas grand'chose à voir avec l'ouvrage lui même :-D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Dim 15 Mar 2009 15:38 
Hors ligne
Gnou à queue noire

Inscription: Mer 7 Mai 2008 07:01
Messages: 951
Bah, il le dit pour nous complimenter, on ne va pas trop lui en vouloir !

Mais effectivement, je me demande bien d'où il sort cette affirmation.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Jeu 16 Avr 2009 13:08 
Hors ligne
Raie manta
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 7 Mai 2008 08:52
Messages: 1336
Critique sur Mythologica


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Mar 29 Déc 2009 17:03 
Hors ligne
Kiwi
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 23 Déc 2009 09:35
Messages: 327
Localisation: Parisie orientale
Si ma mini-critique intéresse quelqu'un malgré son âge déjà vénérable...
C'est par ici !

_________________
Vous ne m'avez pas vue.
Ou peut-être que si.

(avatar par Red Scharlach)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Jeu 13 Mai 2010 15:21 
Hors ligne
Escherichia Coli
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 9 Mai 2010 17:20
Messages: 25
Terminé ma lecture. Je commence par cette anthologie-là, pendant que c'est frais...!

Le guide de l'Enfer :
Le moins que je puisse en dire, c'est que je n'ai pas vu venir la chute. Ce qui sonnait de prime abord comme une présentation du "thème" infernal se dévoile finalement comme un texte en soi, où on peut goûter la lassitude du bonhomme. De ce point de vue là c'est bien écrit, et direct. Toujours difficile de juger de ce genre de textes très courts, on hésite un peu pour les saisir, comme si la lecture trop vite achevée était à la fois un peu décevante et, comme c'est le cas ici, suffisante en elle-même.
La chute donc, oui, il en fallait bien une. Mais l'évocation d'une sortie laisse un peu perplexe, pour le coup. Espoir quand même ? L'aspect prison éternelle des Enfers était insoutenable à l'auteur (comme on parlait d'exorcisme en préface, voire d'inconcevable) ? Ai-je loupé quelque chose ? (Oui, je me pose bien toutes ces questions)
Un bon point pour celui-ci, et rappelez-vous, dix bons points ça fait ... ?

Myriam :
Réussie également pour ma part ; j'ai apprécié l'ambiance, la légèreté du texte et son ton, si on peut le différencier de l'ambiance. Bien apprécié le côté absurde, et d'un autre point de vue, n'étant pas forcément adepte du style, j'ai trouvé qu'il fonctionnait bien, qu'il laissait une certaine liberté, et permettait de se focaliser sur le récit. Personnages attachants, versant dramatique plutôt en retrait dans cette nouvelle, malgré les images fortes qu'elle pourrait susciter, notamment celle d'un enfant soldat. Pour cet assemblage improbable qui m'éloigne de ce que je connais et apprécie d'habitude, je "valide" aussi.

Désillusions :
Je n'attendais rien du côté du Christ, étrangement ou pas. Cette nouvelle resserre un peu l'étau, en ce sens qu'elle est plus sombre que la précédente, évidemment ; elle invoque un personnage auquel on ne peut pas être indifférent, croyant ou pas. Comme il est difficile de s'attarder sur le caractère de Dieu, on préfère montrer à quel point son exigence envers son fils est un fardeau à ce dernier ; il ne change pas de rôle, il est bien là pour les mêmes raisons, mais on ne retrouve pas le Dieu aimant du catholicisme, plutôt une sorte de Dieu cruel, à l'image d'un Zeus (du moins, c'est la comparaison qui me vient après avoir lu les Héritiers d'Homère chez Argemmios...)
Plaisante, même si peut-être pas parmi mes préférées.


Nuage rouge :

Je me rappelle avoir souri de nombreuses fois, avec quelques images bien senties ; la pluie acide sur le condamné à Tétris en bonne place...
La nouvelle est bien menée ; suffisamment longue pour qu'on ait le temps de se détendre après "Désillusions", et elle contient son lot de moments agréables. Pas grand chose à y redire, je suis client.

En attendant :
Première nouvelle à me marquer du point de vue de l'écriture ; je ne sais pas si le discours est spécialement original ou pas, mais l'écriture le sert bien. Sans abuser d'images, les plaçant à l'occasion là où elles renforcent le propos. Plutôt bien ciselé donc, avec ce côté théâtral qui mime l'invincibilité de la narratrice.
Entre espoir et désespoir, on se surprend à la comprendre, même s'il nous manque les éléments pour saisir ce qu'elle a vécu. Du coup on peut se demander ce qui se cache derrière ces parfois vagues allusions : un mal être profond ? Une épreuve qui ne peut être surmontée ? Je ne pense pas que ce soit important, sauf qu'à priori, c'est ce qui permet à tout le monde de recevoir le texte.
Un texte qui retient mon attention, parmi les plus marquants.

L'ombre des psychés :
Le propos me convient, mais je trouve la démonstration un peu poussive. Quelque chose m'a empêché d'y rentrer, et de ressentir de l'empathie pour ce bonhomme qui gravit sa montagne. Il y a matière à étrangeté, mais quand on comprend qu'il n'était pas censé mourir, et qu'on assiste à la scène finale, on se sent plus concerné par le bonheur de la femme qui retrouve son mari, que par l'ombre que l'arrivée du mari aux Enfers a jetée sur sa condition, et le frisson qui pourrait s'ensuivre. Je parle de ça parce qu'il est fait mention, dans une des chroniques de l'antho, du chemin éprouvant du mari, qui nous montre l'abîme et, sans qu'à nous il soit permis d'oublier de quoi il en retourne, nous amène au soulagement : le pauvre gars en a réchappé. Pour le moment, se rappelle-t-on néanmoins.
Tout ça ne m'est venu qu'à la lecture de cette critique ; au premier abord, la nouvelle ne m'a pas été désagréable, mais pas aussi prometteuse "qu'après coup". La faute au lecteur pas "concerné" ? Pas "attentif" ? Je me pose souvent cette question, celle de la disponibilité lors d'une lecture. Bon, si j'étais ailleurs en tout cas, c'était inconsciemment, probablement.

Descente :
Voilà une nouvelle pour laquelle je serais bien en peine de développer, et pourtant, il le faut bien, au moins pour essayer !
Je ne sais pas si le concept y fait tout, si le non dit y est pour quelque chose, mais il y a bien quelque chose de pesant là dedans. Le style est plutôt discret, et gagne à l'être manifestement. Mieux vaut se cantonner aux faits, si on veut ne pas perdre la boule.
A la fois sur ma faim et curieux de cette nouvelle ; mais comme je disais d'une autre en haut, je suis client.

Une virée en enfer :

Mitigé sur celle-ci ; peut-être parce qu'elle m'a laissé sur ma faim quelque part. Cependant, j'ai été dépaysé par le ton, encore différent (forcément) des autres textes de la veine "humoristique". J'ai l'impression de pas avoir été beaucoup plus loin que ce dépaysement justement, et la virée en enfer m'a plus fait l'effet d'un prétexte pour mettre en place un décor, et une ambiance. Dans cette veine là ça m'aura plu, mais au final je me tournerais vers d'autres nouvelles dont les qualités sont réparties avec une pondération différente.
Je parle jamais des illustrations d'ailleurs, mais celle de l'intérieur colle à merveille.

L'audition :
Un peu passé à côté de celle-ci : le développement m'a semblé un peu obscur. L'idée est plutôt bonne, mais il manque une certaine clarté (pour chasser ce côté obscur, héhé...) dans l'énoncé. Cependant, je ne dirais pas que c'est une mauvaise nouvelle, loin de là.

L'or du Laurion :
Peut-être celle que je préfère dans le recueil. J'ai trouvé ça bien foutu : les personnages m'ont convaincu, et leur apparence m'a intrigué (un peu moins pour le narrateur, certes). La fin est bien amenée, et le style, les dialogues sinon la caractérisation (grand renfort de (gros?)mots savants) très efficace. Ouaip. Si cette nouvelle était une pin-up et que j'étais un routier fatigué, c'est elle que je collerais dans le camion.

Mort en sursis :
Mon avis devrait vous rappeler un de ceux que j'ai pu lire au dessus : de bonnes idées, des qualités d'écriture, mais j'ai eu l'impression, et pardon pour cette taromancie un peu déplacée, que l'auteur se tenait à distance dans sa narration, ne sachant pas toujours sur quel pied danser. Oui, voilà, un côté "distancié" dans le récit, des enchaînements/ transitions un peu raides parfois...
Bon, l'humour ne fonctionne pas systématiquement, mais je me souviens de ce " Fou c'qu'ils sont feignants, même morts", et de certains passages bien menés.
Ca m'ennuie, la nouvelle est bien écrite, pas de doute là dessus, mais...

Echanson, je boirai même ta colère :
Tiens, à ranger en haut du lot : cette histoire sur la nature humaine est bien menée, ne s'encombre pas des oripeaux (c'est mon premier depuis que j'écris, soyez sympas!) sophistiqués d'une description foutrement précise et imagée. Non, ces petits êtres en gestation dans un monde de chair fournissent une allégorie dérangeante, se passent de mots par leur violence, vivent et meurent ... c'est sombre et violent, et très explicite. Finalement, très bien décrit !

Eternité forever ! :
Bien aimé celle-ci, les incursions dans les divers espace-temps sont assez poilants et évocateurs. Un remplissage efficace, y'a pas à tortiller. Allez, je pense que celle-ci figure aussi parmi mes préférées. :-)

Sur le chemin des morts (choses vues) :
Encore une utilisation du thème que je trouve originale et qui, si elle ne fournit pas une nouvelle forcément palpitante, amène sa réflexion et un laconisme de bon ton. :'-(
Un peu obscur dans la narration et les descriptions, et comme encombré de détails par endroits, peut-être ?
Toujours est-il que je suis client. En cash.


Extrait apocryphe des chroniques infernales :

Pas mal aussi : encore une fois, ça ne manque pas, l'apparition du Christ me rend attentif. (Serait-il temps que je retourne à la messe le dimanche, après plus d'une décennie de loyale désertion ?). Portrait de Satan intéressant, où le nouvelliste lui restitue sa légende, son destin et quoi d'autre ? Je ne sais pas si ma lecture est la bonne, mais on retrouve bien le fondement : l'opposition farouche à l'égard de Dieu, inéluctable, à la racine. Et on découvre le Diable dans un songe, alors que ses visiteurs rejoignent le Paradis.
Bien...

Le guide du routard infernal :
Bien accroché au ton, à la construction de la nouvelle ; à la lecture, c'est naturel et ça "coule tout seul", une mention qui fera plaisir à l'auteur, je n'en doute pas ! Comme d'hab, c'est bien foutu, c'est drôle sans chercher à arracher des éclats de rire (ce qui marche souvent mieux que de vouloir faire du désopilant), et le personnage du journaliste me paraît bien campé. Quant à son destin, il l'a bien cherché !

Une autre nouvelle à ranger parmi les très bons moments de l'antho, qui au final ne s'est pas montrée avare en ne proposant, au pire, que des "bons" moments.

:groupjump:

_________________
compte ses rutabagas...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Jeu 13 Mai 2010 16:57 
Hors ligne
Puce
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 3 Déc 2008 11:52
Messages: 68
Super critique ! Merci d'avoir pris le temps de dire un mot sur chaque texte. Je note tes observations pour mes prochains écrits.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: "Explorations et conquêtes infernales"
MessagePosté: Jeu 10 Juin 2010 17:36 
Hors ligne
Escherichia Coli
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 9 Mai 2010 17:20
Messages: 25
Quel grand seigneur, il répond après plus d'un mois de battement...
Non, juste, Isa, je passais pour dire que je ne sais pas s'il faut vraiment noter mes observations. J'ai fait un commentaire plutôt intuitif, donc évidemment ça ne sort pas de nulle part, mais ça reste une impression de lecture plus qu'une véritable analyse. Le texte était peut-être bien comme ça ! :-)



Bon, dès que j'ai rempilé ma lecture de l'antho Super Héros, je passerais sur le fil dédié.

:englishman:

_________________
compte ses rutabagas...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com