Le Forum des Editions Parchemins & Traverses

Drama free !
Nous sommes le Mer 17 Oct 2018 08:48

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Eloge de la pièce manquante - Antoine Bello
MessagePosté: Mar 23 Nov 2010 17:55 
Hors ligne
Raie manta
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 7 Mai 2008 08:52
Messages: 1336
Acheté en poche sur suggestion de JC Dunyach, qui en parlait avec beaucoup d'emphase à Scylla.

Nous sommes au milieu des années 90, une terrible affaire de meurtres en série endeuille le championnat du monde de puzzle de vitesse, tournoi dont la popularité le dispute au base-ball et au foot-ball. Si.
En 49 chapitres, chacun "à la manière de" (un article de presse, des compte-rendus de réunions, des lettres, une critique littéraire... et même un compte-rendu d'expérience !), l'auteur distille les informations nécessaires à la compréhension de l'engouement pour le puzzle de vitesse, et bien sûr à la résolution du mystère. Car c'est au lecteur qu'il reviendra de trouver la pièce manquante !

C'est tout simplement brillant, très intelligemment fait, les exercices de style sont époustouflants. Je ne vais pas développer parce que ça tournerait vite en rond : retenez que c'est écrit avec énormément de maitrise et de réflexion ^^
Plane aussi une forme subtile d'humour caustique, de légèreté décapante, qui rajoute un piquant savoureux.

Voilà pour le côté "objectif".
Pour le côté "subjectif", j'ai un sentiment très curieux sur ce livre.
J'ai l'impression d'avoir lu une oeuvre majeure, une réussite incontestable, peut-être même un de ces livres qui peuvent changer la vision qu'on a de la littérature, et en même temps, ce n'est pas un livre dont je peux dire "j'ai adoré" ni même "j'ai bien aimé". L'exercice intellectuel était jouissif, mais il m'a manqué un petit supplément d'âme, cette toute petite chose qui fait la différence entre "c'est beau ici" et "je veux y vivre pour toujours". Ou alors, comme c'est un livre dont on peut dire qu'il vole haut, il a pu me passer au-dessus de la tête...

Je recommande chaudement la lecture de ce livre, et je serais curieuse de savoir si d'autres partagent mon trouble, ou si c'est juste moi...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eloge de la pièce manquante - Antoine Bello
MessagePosté: Mer 24 Nov 2010 08:15 
Hors ligne
Agami trompette
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 5 Jan 2009 12:59
Messages: 170
Localisation: Entre Normandie et Montagnie
Sand a écrit:
J'ai l'impression d'avoir lu une oeuvre majeure, une réussite incontestable, peut-être même un de ces livres qui peuvent changer la vision qu'on a de la littérature, et en même temps, ce n'est pas un livre dont je peux dire "j'ai adoré" ni même "j'ai bien aimé". L'exercice intellectuel était jouissif, mais il m'a manqué un petit supplément d'âme, cette toute petite chose qui fait la différence entre "c'est beau ici" et "je veux y vivre pour toujours". Ou alors, comme c'est un livre dont on peut dire qu'il vole haut, il a pu me passer au-dessus de la tête...
On croirait que tu décris un livre de Kubrik ;-)

J'avais lu Les Falsificateurs, du même : bien aimé l'histoire, ou au moins le potentiel de l'histoire, beaucoup moins l'écriture raplaploïde. Là, on dirait que c'est différent.

_________________
Le temps, c'est ce qu'on en fait. (et là, c'est rien)
(mais là, c'est pire)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eloge de la pièce manquante - Antoine Bello
MessagePosté: Mer 24 Nov 2010 09:12 
Hors ligne
Pipistrelle

Inscription: Mer 3 Sep 2008 06:55
Messages: 126
Sand a écrit:
J'ai l'impression d'avoir lu une oeuvre majeure, une réussite incontestable, peut-être même un de ces livres qui peuvent changer la vision qu'on a de la littérature, et en même temps, ce n'est pas un livre dont je peux dire "j'ai adoré" ni même "j'ai bien aimé". L'exercice intellectuel était jouissif, mais il m'a manqué un petit supplément d'âme, cette toute petite chose qui fait la différence entre "c'est beau ici" et "je veux y vivre pour toujours". Ou alors, comme c'est un livre dont on peut dire qu'il vole haut, il a pu me passer au-dessus de la tête...

J'avoue avoir bien aimé. Il est bien foutu et relativement drôle, mais parler d'œuvre majeure me semble excessif. A mon avis, le problème était que voulant trop jouer les pince-sans-rire, il est parfois un peu sorti de son histoire.
D'un autre côté, j'ai pu complètement passer à côté du livre.

_________________
Les Esprits du Halo


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com