Le Forum des Editions Parchemins & Traverses

Drama free !
Nous sommes le Mer 17 Oct 2018 08:09

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Ce qui m'a déçu dans Le Déchronologue
MessagePosté: Lun 18 Juil 2011 20:18 
Hors ligne
Emeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 5 Sep 2008 13:15
Messages: 676
Pour lancer une petite discussion, la fin du Déchronologue, ça le transforme quand même en gros pétard mouillé. Un joli pétard tout ciselé et enluminé avec une encyclopédie fourrée dedans, mais bon, quand ça pète pas, ça perd de son utilité.

_________________
Ultimate P&T ?
Ca ne marchera jamais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vous lisez quoi ?
MessagePosté: Mer 20 Juil 2011 21:17 
Hors ligne
Banane
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 7 Mai 2008 09:12
Messages: 1119
Localisation: Coconut Island
Où ça as tu vu un pétard mon bon Nicky ?
A moins que tu ne l'ais fumé, pour ne pas dire boucané ?

Qu'est-ce qui te pose problème dans la fin du Déchronologue ? Le dernier chapitre d'exposition/explication post-mortem par le Comodore ?
J'avoue que si c'est cela, je ne te donnerais pas tort, l'auteur aurait tout aussi bien pu s'en passer.

Ou est-ce la fin ouverte qui te chagrine ?

_________________
What we want is a story that begins with an earthquake and works its way up to a climax.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vous lisez quoi ?
MessagePosté: Jeu 21 Juil 2011 01:31 
Hors ligne
Emeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 5 Sep 2008 13:15
Messages: 676
C'est pas tant que c'est la fin qui est ouverte mais l'intrigue toute entière qui prend l'air (ou l'eau ? Non je n'irais pas jusque là malgré le bon mot).

Alors ça va être difficile d'en parler sans spoiler les gens qui l'ont pas lu mais je vais faire un effort...

Donc au fur et à mesure de la narration achronologique, on finit par repérer différents fils de narration qui restent à peu près dans l'ordre et surtout par deviner quelques moments-clés qui font basculer l'histoire dans une phase ou une autre qui changent tout. Et ça a l'air trop bien, au vu des bouleversements auxquels on assiste, on imagine des passages d'une intensité folle. A tous les non-dits qui semblent dicter les actions du personnages, on suppose des révélations fracassantes ! Au genre du roman classé "SF", on attend une justification minimale qui a pu causer ce décrochage de l'Histoire.

Eh bin à tous ces niveaux, c'est très décevant. Le livre n'a pas que la fin ouverte, comme je le disais plus haut, mais toute l'intrigue se noie dans un flou artistique beaucoup BEAUCOUP trop flou. Ma plus grosse déception est la scène où
Citation:
où Noj Peten brûle et où Villon se fait embaucher par les Targuis : j'attendais vraiment des révélations qui justifient le changement de cap du héros. J'attendais aussi une vraie conclusion à l'axe des indiens, à Arcadio... On a juste un héros qui s'en sort par une veine abusive et qui accepte d'obéir à des gens qui ne lui disent rien et ne se justifient pas. Girouette much ? Aucune amorce d'explication non plus sur tout bêtement ce qui a commencé à faire déconner le temps, comment les Clampins brassent le temps. Comment Kuhul Ajaw fait venir du matériel du futur, pourquoi, pourquoi "Sévère" s'en est mêlée et pourquoi tout a pété au moment justement du passage de Noj Peten. Pareillement, aucun lien donc entre le navire de guerre du futur et les indiens, les différentes factions qu'on croyait deviner ne semblent qu'un ensemble de circonstances hasardeuses.

Et j'ai pas pigé "Kuhul Ajaw", alors que j'ai bien saisi que M'owarx et Trojxqi c'était Marx et Trotski.


Et à côté de ça, il y a au moins un chapitre de trop sur le supplice du héros, qui n'apporte plus rien à l'intrigue au moment où c'est raconté.

Ce qui empêche pas l'écriture d'être magnifique et tout et tout. Ca reste un livre à lire.
Mais tout le côté prenant de l'intrigue, qui tournent beaucoup autour de ces cachotteries qu'on sait exister dès le début à cause de la narration achronologique, bah sur la fin ça m'a fait comme une trahison, un manque flagrant qui transforme plusieurs qualités narratives en "effets d'annonce sans assez pour assumer derrière". Au final, il me semble que le livre n'est pas raconté dans l'ordre paske plusieurs passages seraient carrément trop chiants si linéaires, et pas comme un puzzle qui ne prend tout son sens que raconté comme cela.

_________________
Ultimate P&T ?
Ca ne marchera jamais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ce qui m'a déçu dans Le Déchronologue
MessagePosté: Jeu 21 Juil 2011 08:33 
Hors ligne
Banane
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 7 Mai 2008 09:12
Messages: 1119
Localisation: Coconut Island
Attention : SPOILER INSIDE

Ah, je comprends mieux ta (relative) déception : l'absence d'un point de vue Targui (singulier de Touareg ?) ou Clampin, donc externe au narrateur, qui aurait donné une solution science-fictive. Et cette déception est doublée par l'épilogue qui n'en est pas un : le Comodore n'explique rien. Il ne fait qu'en rajouter dans l'incompréhensible.

Ben, de mon point de vue, la position de l'auteur se défend.
Ce qu'il nous livre, c'est le journal de bord de Villon. Avec toutes les limites de ce que peut être la compréhension par ce personnage des phénomènes auxquels il est confronté. Mais aussi l'évolution du regard qu'il porte sur ces phénomènes : des maravillas, objet de tous ses désirs (plus que l'or), aux armes abhorrés, objets de tout son rejet. Cheminement de point de vue d'ailleurs // à celui de Féfé de Dieppe comme à celui de Sévère.
La bascule étant, comme tu le signales, la destruction de Noj Peten et son embrigadement par les Targuis. Mais Villon le dit lui-même. Ce fut le premier jours après la fin des temps (ou quelque chose de similaire). Il est passé au delà de ce qui lui est compréhensible. Et Sévère le lui répètera à l'envie.

Dans ce cadre, dans ces limites narratives qu'il s'est imposé, l'auteur ne peut pas donner de solution. Sinon, que resterait-il de Villon et de son journal ?

Nicky a écrit:
On a juste un héros qui s'en sort par une veine abusive...
Ben, la fin me semble dire exactement le contraire. L'explication de tous ces heureux coups du sort est donnée par Samuel. Non ?
Ce qui répond aussi à
Citation:
Au final, il me semble que le livre n'est pas raconté dans l'ordre paske plusieurs passages seraient carrément trop chiants si linéaires, et pas comme un puzzle qui ne prend tout son sens que raconté comme cela.


Nicky a écrit:
Et j'ai pas pigé "Kuhul Ajaw"...
premier degré amha

_________________
What we want is a story that begins with an earthquake and works its way up to a climax.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ce qui m'a déçu dans Le Déchronologue
MessagePosté: Jeu 21 Juil 2011 10:06 
Hors ligne
Emeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 5 Sep 2008 13:15
Messages: 676
Je sais bien que ça se justifie, mais d'un point de vue de lecteur d'un roman de SF, j'aurais voulu en savoir un peu plus. Pas forcément tout. Mais quelques clés. Et les Targuis auraient pu lui en donner histoire de le convaincre de suivre leur voie (de même, on aurait pu avoir eu des explications des mayas sans forcément quitter le point de vue de Villon). Or c'est pas le cas du tout du tout, et Villon se laisse donner des ordres en donnant l'impression d'avoir jeté l'éponge de la raison quand même, ce qui ne va pas avec sa personnalité très alpha du début. Même si son évolution est en effet intéressante.

Y a plein de moments où on aurait pu avoir eu des explications par le point de vue de Villon (via les targuis, Sévère, mais aussi le Baptiste ou même Mendoza, ou plein des nombreux autres persos), mais ce sont des chapitres où j'ai vraiment la sensation qu'il manque des pages. De même, il manque la 1ere découverte que les clampins sont des ordures, dans les trucs déséquilibrés niveau présentation (et là c'est carrément un chapitre entier qui manque auquel cas).

Pour la veine abusive : malgré les 2-3 fois justifiées (qu'on sait à chaque fois être un truc qui sera justifié plus tard, et pour le coup avec le minimum syndical encore une fois), il faudra m'expliquer comment il fait pour survivre à la destruction du Yucatan en "creusant un trou" :P Ca c'était un poil facile.

_________________
Ultimate P&T ?
Ca ne marchera jamais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ce qui m'a déçu dans Le Déchronologue
MessagePosté: Sam 23 Juil 2011 10:45 
Hors ligne
Puce
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 10 Déc 2008 19:42
Messages: 60
Je suis d'accord avec vous deux :veuzelol:

D'accord avec Nicky parce que, sans être franchement déçu par le dénouement, je suis un peu resté sur ma faim quant à toute une série de détails, et cela d'autant plus que l'univers est vraiment intéressant et donne envie d'en savoir plus. Et j'ai moi aussi trouvé que le flou artistique était un peu trop gros, ce qui est un peu plus gênant dans la mesure où ça finit par verser dans la facilité sur le plan de l'économie dramatique du roman ("Hé non, vous ne saurez pas comment ce truc a été possible").
Mais d'accord aussi avec lam', car les limites du récit sont celles du point de vue de Villon, et si Villon avait eu accès à toutes les informations nécessaires pour comprendre exactement ce qui se passait et qui agissait pourquoi, l'intrigue aurait été complètement différente. Et j'admets ces limites, car je trouve que le fait de ne pas tout savoir apporte justement beaucoup à l'atmosphère fantastique du roman, à la menace oppressante qui amène une "fin du monde" inéluctable. Si Villon connaissait toutes les ficelles, il aurait beaucoup moins peur et ça changerait tout. La "patine" de l'histoire ne serait plus la même.

Spoiler a écrit:
Quant au passage de la destruction de Noj Peten, je l'ai trouvé très réussi.


Pour connaître enfin les tenants et les aboutissants de l'uchronie déchronologique au long terme, il n'y a qu'une seule solution : peut-être qu'en râlant très fort (ou en lui donnant beaucoup de chocolats qui rendent bavard), on obtiendra de l'auteur qu'il écrive une suite, enfin, une préquelle, ou une présuite, bref, un autre livre dans le même univers, adoptant un point de vue différent (mais dont l'atmosphère serait nécessairement complètement différente)...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ce qui m'a déçu dans Le Déchronologue
MessagePosté: Sam 23 Juil 2011 15:33 
Hors ligne
Emeu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 5 Sep 2008 13:15
Messages: 676
Sinon on peut aller demander directement à l'auteur hein, il est pas difficile à croiser aux dernières nouvelles pour les parisiens (sauf s'il a déménagé). Avec des chocolats... ou une batte de baseball ^_^

Mais je maintiens qu'on aurait pas perdu de l'ambiance si ces révélations avaient été fines, et Villon n'avait de toute façon pas trop de choix dans sa course d'action quelles qu'auraient été ses informations. Surtout, ce qui m'a embêté le plus je pense, c'est que le début du roman semble donner une très forte impression qu'il a une relativement bonne idée (meilleure que les autres en tout cas) de ce qui arrive. Et c'est de là que viennent mes espoirs déçus je pense.

_________________
Ultimate P&T ?
Ca ne marchera jamais !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com