Le Forum des Editions Parchemins & Traverses
http://forum.parcheminstraverses.fr/

Morsure hallucinogène
http://forum.parcheminstraverses.fr/viewtopic.php?f=32&t=407
Page 1 sur 1

Auteur:  Pôôôcheu [ Ven 18 Sep 2009 13:44 ]
Sujet du message:  Morsure hallucinogène

+o(
(Une vieille chose pleine de poussière)

Essences de l'amour, du désir et de la jalousie.
Deux corps s'approchent l'un de l'autre, deux ombres qui dansent avec les lueurs, deux êtres qui se touchent.
Des mains qui se serrent, se caressent, cherchent refuge dans la douceur.
Doigts se séparant pour mieux se croiser, se perdre sur les peaux lisses, satinées, s'arrêter, repartir puis revenir pour encore se recroiser.
Lèvres qui s'effleurent, langues qui s'allongent.
Deux corps enlacés, perdus, roulant sous les draps, parterre, folie gestuelle.
Attente du plaisir, mots sussurés, lobes d'oreilles mordillés, amour soudain bestial.
Accompagnement d'autres corps, males, femelles, animaux.
Le serpent jaillit du dehors.
Lové autour du cendrier, il observe, guette le moment propice pour la morsure fatale.
Salives mélées, râles jouissifs de plaisir absolu.
Un reptile rampe et s'avance lentement vers la demoiselle.
Il glisse vers la nudité, la beauté adolescente, pure et douce, ludique.
Ludique, ludique, c'est un jeu.
Jeu du hasard, jeu étrange de l'amour et de la mort.

Amour ou mort?
Amour et mort?

L'extase vient peu à peu, deux sexes opposés qui jouent: jeu de l'amour.
Douleur aux origines inconnues, violence du poison: jeu de la mort.

Morsure du serpent: extase sexuelle suivie du rêve éternel.
Essences de la mort, du final et d'un cercueil.
Le cercueil est porté par les hommes.
Ils se dirigent vers l'église où les religieux prient pour le salut de l'âme.
Paix dans le royaume du silence.
Alors l'étranger s'est levé, a détourné son regard de Jésus et s'est mit à crier:
" Mes amis. Mes amis, venez avec moi, je dois vous montrer la voix. Je viens du désarroi, Dieu est devenu fou, il s'éternise. Mais, vous pleurez Lilianne ... Séchez ces larmes et deshabillons-nous. "
Puis ils firent l'amour.
L'église se vide peu à peu.
Des vieux vont à l'enterrement d'un chat noir, noir pour n'avoir pas reçu les reliques, vieilles reliques des siamois.
Violence du poison.
Effets hallucinogènes désastreux.
Ils se mettent à rire, rire des fous qui s'endorment sur les toits.
La maison va s'écrouler et j'entends le silence qui bourdonne dans nos oreilles.
Il y a le feu dans le couloir.
Les chiens ont courru vers le gouffre.
Ce sont les égouts.
Qu'est-ce que le dégout? Question?
Dieu est mort, il pourrit encore adossé à un arbre!
Il sert à appater le poisson...
Des vers blancs pour une truite.
La ruine s'est installée près de chez moi, je l'ai vue, elle n'est pas belle, il faut la tuer, la torturer.
Torture de l'esprit, torture physique infligée par le bourreau qui tranche.
J'ai tranché!
Ma décision est prise: je sors d'ici, j'étouffe. Respirer. Respirer.

Voilà, c'est ici.
Par ici, approchez.
Nous voici dans la sphère, temple, royaume de l'inconnu.
Appelez-la le cercle de l'anti-vie, la mort.
" S'il vous plait, restez-y " déclara l'étranger.

Demoiselle remercia le serpent.

Venin tueur.

Auteur:  lam' [ Ven 18 Sep 2009 14:35 ]
Sujet du message:  Re: Morsure hallucinogène

Pôôôcheu a écrit:
Effets hallucinogènes désastreux.
Pas mieux :-D

Auteur:  Pôôôcheu [ Ven 18 Sep 2009 14:54 ]
Sujet du message:  Re: Morsure hallucinogène

lam' a écrit:
Pôôôcheu a écrit:
Effets hallucinogènes désastreux.
Pas mieux :-D


Max Favalelli! Sors du corps de Bertrand Renard! :-D

C'est vrai que c'était désastreux...
Heureusement que j'ai sombré dans l'alcoolisme... :veuzelol:

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/